T’es-tu déjà demandée pourquoi tu devais avoir tes règles tous les mois? Si ton ovule n’est pas fécondé, il est évacué via la muqueuse de l’utérus, l’endomètre. Et ça arrive toujours au mauvais moment, n’est-ce pas ?

Principe des règles

Tous les mois, des changements cycliques affectent les ovaires et l'utérus qui se prépare à une éventuelle grossesse. Mince en début de chaque cycle mensuel, la muqueuse de l'utérus, l'endomètre, s'épaissit tout au long du mois et, en l'absence de fécondation, elle est évacuée sous la forme de règles.

Ces changements sont contrôlés par différentes hormones : les œstrogènes, la progestérone, l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et l'hormone lutéinisante (LH).
Chaque hormone a un rôle différent pendant le cycle :

  • La FSH contribue à la maturation de l'ovule dans l'ovaire et stimule la libération d'œstrogènes
  • Les œstrogènes interrompent la production de FSH afin qu'un seul ovule n'arrive à maturation à chaque cycle et déclenchent la libération de LH
  • La LH provoque la libération de l'ovule mature de l'ovaire (ovulation)
  • La progestérone veille au maintien de l'endomètre. Le taux de progestérone est faible lors des règles.

Comme tu peux le voir, les femmes qui prennent la pilule connaissent moins de fluctuations hormonales. Ainsi, l'ovule ne se développe pas, il n'y a pas d'ovulation et l'endomètre ne s'épaissit que peu.

menstrual cycles compared normal vs on the pill
Mais s'il n'y a pas de fluctuations cycliques, pourquoi les femmes ont-elles toujours leurs règles en prenant la pilule contraceptive ?

Les "règles" provoquées par les contraceptifs hormonaux sont en fait des fausses règles appelées "règles de privation". Elles sont dues au changement de dose des hormones présentes dans le contraceptif, à savoir dans la semaine placebo des pilules à prendre pendant 28 jours, dans la semaine où les utilisatrices n'utilisent pas de patch ou la semaine à faible dose d'hormones de la pilule à cycle prolongé. Ce changement de dose affaiblit l'endomètre juste assez pour qu'il y ait un saignement. Celui-ci est généralement moins abondant que les pertes associées aux règles normales.

Uterine lining

Ces fausses règles associées aux contraceptifs hormonaux combinés ne sont pas nécessaires d'un point de vue médical car l'endomètre ne s'épaissit pas comme il le ferait sans contraceptif hormonal.

pinterest twitter facebook YouTube Follow us on YouTube close menu-button reveal email Reading time twitter fat-arrow-down Google +